Red Devils (Les Diables Rouges)

Yorick

présente

RED DEVILS

(Les diables rouges)

De Debbie Horsfield

Mise en scène Michael Batz

Avec Sandrine Briard, Camille Chamoux, Cécile Métrich et Oumria Mouffok

Mise en scène et scénographie : Michael Batz

Collaboration artistique : Valérie Suner

Lumière : Romuald Lesné

Costumes : Rachel Marcus

Régie : Stéphanie Correia

Stagiaire : Mylène Cala


Traduction : M.Batz, S.Briard, C.Chamoux, C.Métrich, O.Mouffok, V.Suner (avec la collaboration des élèves du Lycée Paul Eluard de Saint-Denis (93) : Mylène Cala, Hélène Cuvelas-Leclerc, Clara Meyer, Brahim Bachir, Karima Chabi, Nolwenn Boston, Aminata Gadjigo, Mohamed Abdallah, Germain Meyer, Aminata Diabate, Hélène Dubosq, Bruno Costa, El Mehdi Arbib, Sami Arbib … )

L'univers de Ken Loach, au cœur de l'Angleterre défavorisée,
mêlé à l'énergie et la ferveur de 4 jeunes filles, fans de football,
pour une comédie endiablée !

Résumé

L'action se déroule de nos jours, en Angleterre. Quatre adolescentes inséparables et fans de football, Alice, Beth, Nita et Phil, inconditionnelles des Red Devils, veulent absolument se rendre à la finale de la Coupe qui oppose leur équipe favorite à Arsenal. Toute l'action se déroule en trois temps, avant pendant et après le match.

Évoluant dans une réalité sociale qui leur laisse peu de liberté de choix et leur propose un avenir terne et incertain, le football reste leur seule raison d'exister et de s'accommoder du monde qui les entoure. Unies par cette seule certitude, elles font jaillir dans une langue dense, crue et acérée, la violence et les impasses d'une jeunesse privée de perspectives.

Red Devils (Les Diables Rouges)

L'AUTEUR

Debbie Horsfield

Debbie HorsfieldNée à Manchester, Debbie est diplômée en littérature anglaise à l'université de Newcastle.

Sa première pièce, In the blood, a été présentée au festival d'Edinburgh.

Après avoir travaillé pour la Royal Shakespeare Company, elle a décidé de se consacrer entièrement à l'écriture théâtrale. Sa pièce Out on the floor a été créé au Theatre Royal Stratford East, très prestigieux théâtre situé dans un quartier très populaire de la banlieue est de Londres; le même théâtre a produit un an plus tard Away from it all.

Une version télévisuelle a été diffusée par la BBC.

Son premier grand succès fut The Red Devils Trilogy (Red Devils, suivi de True Dare Kiss et de Command or Promise) qui a été représentée dans sa version intégrale au Royal National Theatre à Londres en 1985.

Elle a reçu le prix du meilleur auteur par la Thames Television. Et elle a été attachée comme écrivain en résidence au Liverpool Playhouse. Elle a été nommée pour cette trilogie Meilleur Espoir Dramaturge par les Awards du journal Evening Standard de Londres. Red devils a été aussi adapté pour la radio BBC et a été nominé pour trois « Prix Sony ».

Depuis la fin des années 80, elle répond aux commandes de plus en plus croissantes de la télévision et du cinéma, en commençant par Making Out pour la BBC en 1989. Série qui a remporté un tel succès, que Debbie a écrit, à deux reprises des nouveaux épisodes. Red Devils Pièce de ThéâtreThe Riff Raff Element (BBC) a gagné le prix de l'académie du film et de la télévision pour la meilleure série dramatique. Born to Run a été produit par la BBC en 1997 et deux ans plus tard la BBC a diffusé Sex and Chips and Rock'n Roll pour lequel Debbie a également écrit les textes originaux des chansons.

Sa série Cutting it a été diffusée par la BBC TV en 2001 et en juin prochain va commencer la quatrième série d'épisodes de cette œuvre. L'année dernière, une version théâtrale de Sex and Chips and Rock'n Roll a été créée au Royal Exchange Theatre à Manchester.

Debbie est très souvent comparée par la presse à Ken Loach pour son réalisme et son engagement.

Elle est en train d'adapter le deuxième volet de The Red Devils Trilogy, True Dare kiss pour la télévision.


 

Note d'intention et de mise en scène

Red Devils Pièce de ThéâtreL'histoire de Red Devils se passe dans un univers « à la Ken Loach », de nos jours, en Angleterre.

Quatre jeunes filles de 18 ans, au chômage, vivant dans une banlieue « difficile » de Manchester, sont inséparables et fans de football. Alice, Beth, Nita et Phil, inconditionnelles des Red Devils - le surnom de l'équipe de Manchester United F.C - veulent absolument se rendre à la finale de la Coupe qui oppose leur équipe favorite à Arsenal.

Elles comblent le vide de leur vie grâce à leur passion.

La pièce est écrite par Debbie Horsfield, jeune dramaturge anglaise reconnue.

Red Devils est le premier volet d'une trilogie composée aussi de True Dare Kiss et Command or Promise, qui a été jouée au National Theatre, à Londres. Elle est aussi scénariste à succès pour le cinéma et la télévision.

Face à une réalité sociale qui ne leur laisse ni place ni avenir et dans laquelle elles ne parviennent pas à se projeter, le football semble être leur principale raison d'exister et de coexister. Le principal lien, qui les unit, définit leur manière d'être au monde et d'être ensemble. Toute l'action de la pièce se concentre en effet autour de cette passion commune, le foot au travers de la Finale de la coupe, et ce en trois temps : avant, pendant et après le match. Ce leitmotiv sert de révélateur et d'exutoire aux quatre protagonistes : elles expriment leurs incertitudes, leurs illusions, leurs désirs, et leur rage…

Red Devils Pièce de ThéâtreLa pièce est écrite dans une langue brute, énergique et forte qui reflète vraiment celle des jeunes d'aujourd'hui. La traduction se devait de respecter et de trouver les expressions équivalentes dans le langage des jeunes dans la France actuelle.

Nous avons l'intention de lier la création de ce spectacle à nos actions culturelles, en travaillant avec des jeunes dans le milieu scolaire et associatif. La mise en scène va se concentrer sur le jeu des quatre comédiennes, leurs expressions corporelles et leurs interactions ; avec peu d'accessoires et un décor extrêmement léger.

Tout cela permet à ce spectacle d'être joué dans toutes sortes de lieux, dans des salles conventionnelles du théâtre ainsi que dans des salles des fêtes, des maisons de quartiers, des lycées, des infrastructures sportives.

Red Devils Pièce de Théâtre

RED DEVILS est un projet que nous avons conçu pour entamer notre résidence avec la ville de St Denis. Nous avons imaginé ce spectacle pour qu'il soit joué dans les quartiers. Nous voulions créer un pont avec les jeunes et leurs problématiques quotidiennes. C'est pourquoi nous les avons impliqués dans notre travail de traduction.

Red Devils Pièce de ThéâtreLors d'ateliers avec le lycée Paul Éluard dans le cadre du comité de vie lycéenne, les élèves nous ont aidé à affiner le travail de traduction et surtout à l'actualiser. Nous avons créé une version du spectacle avec les élèves, une représentation a été donnée au lycée, une autre a lieu à St Denis en octobre 2006. Cela nous a permis de créer un miroir entre les comédiennes professionnelles et les élèves. Chacun s'est nourri de l'autre.

Ce projet date du début de mon arrivée en France quand Jean-Claude Penchenat m'a invité à diriger un stage au théâtre du Campagnol CDN. A ce moment là, Jean-Claude ne savait pas encore qu'il serait esponsable de mon installation en France !! Ce stage sur des textes de nouveaux écrivains britanniques (Red Devils et autres), était une expérience formidable. J'ai dirigé des comédiens français, en anglais ! ( parce qu'à l'époque je n'étais pas capable de dire plus que « un verre de vin rouge SVP »). C'est une expérience inimaginable cri Grande-Bretagne ! J' ai demandé a Jean-Claude une équipe de stagiaire avec la même mixité que l'équipe de France de football et je l'ai obtenu. Ensuite, j'ai créé plusieurs autres créations en France en commençant par La Femme Fantôme de Kay Adshead. Cette année, le temps m'a semblé propice pour revenir à ce texte de Red Devils pour beaucoup de raisons ( pas seulement la coupe du monde de football !). Je suis très heureux que les quatre comédiennes de cette création sont quatre des mes stagiaires de mon atelier au Campagnol.

Red Devils Pièce de ThéâtreLa pièce est écrite par DEBBIE HORSFIELD, jeune dramaturge anglaise reconnue. Red Devils est le premier volet d'une trilogie composée aussi de True Dare Kiss et Command or Promise, qui a été jouée au National Theatre, à Londres. Elle est aussi scénariste à succès pour le cinéma et la télévision.

L'histoire de Red Devils se passe dans un univers « à la Ken Loach », de nos jours, en Angleterre. Quatre jeunes filles de 18 ans, au chômage, vivant dans une banlieue « difficile » de Manchester, sont inséparables et fans de football. Alice, Beth, Nita et Phil, inconditionnelles des Red Devils - le surnom de l'équipe de Manchester United F.C - veulent absolument se rendre à la finale de la Coupe qui oppose leur équipe favorite à Arsenal. Elles comblent le vide de leur vie grâce à leur passion.

Face à une réalité sociale qui ne leur laisse ni place ni avenir et dans laquelle elles ne parviennent pas à se projeter, le football semble être leur principale raison d'exister et de coexister. Le principal lien, qui les unit, définit leur manière d'être au monde et d'être ensemble. Toute l'action de la pièce se concentre en effet autour de cette passion commune, le foot au travers de la Finale de la coupe, et ce en trois temps : avant, pendant et après le match. Ce leitmotiv sert de révélateur et d'exutoire aux quatre protagonistes : elles expriment leurs incertitudes, leurs illusions, leurs désirs, et leur rage…

La pièce est écrite dans une langue brute, énergique et forte qui reflète vraiment celle des jeunes d'aujourd'hui. La traduction se devait de respecter et de trouver les expressions équivalentes dans le langage des jeunes dans la France actuelle.

Nous avons l'intention de lier la création de ce spectacle à nos actions culturelles,' en travaillant avec des jeunes dans le milieu scolaire et associatif. La mise en scène va se concentrer sur le jeu des quatre comédiennes, leurs expressions corporelles et leurs interactions ; avec peu d'accessoires et un décor extrêmement léger.

Tout cela permet à ce spectacle d'être joué dans toutes sortes de lieux, dans des salles conventionnelles du théâtre ainsi que dans des salles des fêtes, des maisons de quartiers, des lycées, des infrastructures sportives.

Michael Batz

Red Devils Pièce de Théâtre


 

Michael Batz - Parcours Artistique

Michael Batz

Après des études universitaires à Cologne et à Birmingham, ainsi qu'à la Royal Academy of Dramatic Art, Michael Batz a commencé sa carrière de metteur en scène au Old Vic de Bristol, avant de s'installer à Londres. C'est là qu'il fonde sa compagnie Yorick Internationalist Theatre, la seule troupe de théâtre internationale de Grande-Bretagne, formée d'artistes du monde entier, exilés ou réfugiés pour nombre d'entre eux. Avec Yorick, il a monté de nombreux spectacles provocateurs et stimulants, dont de nombreuses créations d'auteurs inédits en Grande-Bretagne.

Il a travaillé en contact étroit avec des auteurs comme George Tabori, Bernard-Marie Koltès, Heiner Müller, Gabriel Garcia Marquez, Isabel Allende et Dario Fo, mettant en scène de nombreuses créations de leurs œuvres, étant souvent le premier à apporter ces pièces sur la scène britannique. Tous ces auteurs sont devenus des amis proches, et certains comptent parmi les parrains de La Compagnie Yorick. Un des premiers grand succès de Michael Batz a été sa production au Festival d'Édimbourg (où elle fut récompensée) de la dernière pièce de Federico Garcia Lorca, Comedia Sin Titulo, cinquante ans après l'assassinat de l'auteur. Par la suite, il a remporté d'autres succès dans ce festival avec ses productions des pièces de George Tabori, dont Mein Kampf-Farce. Michael Batz a également travaillé à Moscou et Haifa.

À ce jour, la plus importante création de Michael Batz a été la première mondiale de la version scénique de La Maison aux esprits, le grand roman d'Isabel Allende sur le Chili, qu'il a adapté avec l'auteur et qui a abouti à une extraordinaire production épique en deux parties, racontant, avec émotion, cette histoire importante.

Michael Batz et Isabel Allende

Michael Batz et Isabel Allende durant les répétitions de LA MAISON AUX ESPRITS

Michael Batz a installé sa compagnie en France depuis 2001, où il réalise désormais ses créations. Il a dirigé des ateliers professionnels dans plusieurs centres dramatiques nationaux, dont un stage AFDAS au Théâtre Gérard Philipe de St Denis. Il a été conseiller artistique de Christian Schiaretti sur sa production de Mère Courage et d' Adel Hakim sur la Commedia dell'Arte pour Les Jumeaux vénitiens de Goldoni au Théâtre d'Ivry.

Au printemps 2003, il fait sa première création en France, La Femme Fantôme de Kay Adshead, à l'apostrophe - Scène Nationale de Cergy-Pontoise et du Val d'Oise et au Théâtre Gérard Philipe de Saint-Denis – CDN. Ce spectacle a été repris au Théâtre Gérard Philipe pour un mois après avoir été jouée à la fête de l'Humanité. La pièce a été ensuite jouée au Théâtre Vidy-Lausanne en Suisse pour un mois fin 2003 et au Festival Européen de Stuttgart en Allemagne. Plus d'une centaine de représentations : TN de Toulouse, CDN de Limoges, scène nationales de Guadeloupe, Bar-le Duc et Cergy-Pontoise… tournée CCAS… 3 représentations spéciales seront jouées pour le quartier de la goutte d'or au Lavoir Moderne Parisien en novembre 2007.

Michael Batz et George TaboriGeorge Tabori avec Michael Batz et Bertold Brecht

Il a créé également à l'occasion du trentième anniversaire du coup d'état contre Salvador Allende le spectacle Chanson pour le Chili, collage de textes de Pablo Neruda et Victor Jara, au Théâtre de L'Épée de Bois à la Cartoucherie le 11 septembre 2003 et à L'apostrophe scène nationale de Cergy Pontoise et du val d'Oise en 2004. (Le spectacle a ensuite tourné : Festival d'Avignon, Nîmes, Forum Culturel Blanc-Mesnil…)

Il a mis en scène Fragments d'Humanités, écrit par 10 auteurs, Aurélie Filippetti, Nathalie Fillion, Carole Frechette, Mohamed Kacimi, Susana Lastreto, Fabrice Melquiot, Eddy Pallaro, José Pliya, Jean-Pierre Simeon, et Elsa Solal, - une commande créée à l'occasion des 100 ans du journal L'Humanité, à la Fête de l'Humanité en 2004 et au Forum Culturel du Blanc-Mesnil, Théâtre d'Auxerre, à la scène nationale d'Albi et pour deux semaines au Théâtre International de Langue Française à Paris.

En mars 2005, il met en scène Une Ardente Patience d'Antonio Skarmeta, adapté de sa pièce et de son roman par M. Batz, à la scène nationale de Cergy-Pontoise pour un série de représentations. Reprise la saison suivante à L'apostrophe pour une deuxième série.

Michael Batz et Dario FoDario Fo et Michael Batz en répetition
de Fabulazzo Osceno

Michael a mis en scène la création belge de La femme fantôme au Théâtre de Poche à Bruxelles en novembre 2005, jouée un mois et reprise pour un autre mois en janvier 2007. Cette version continue de tourner en Belgique. Prix du théâtre belge 2006.

Il crée Red Devils (Les Diables Rouges) de Debbie Horsfield au Théâtre des Carmes (festival d'Avignon 2006) et à Alizay (Normandie). Puis le spectacle a été joué au Théâtre 95 à Cergy, à Saint-Denis, Sevran, Pierrefitte. La tournée se poursuit et le spectacle a été présenté au Grand Parquet à Paris, du 11 au 23 décembre 2007, au théâtre municipal de Roanne (Loire) en janvier 2008 et au Lavoir Moderne Parisien en juin 2008.

En novembre 2006, il met en scène Comédie sans titre de Federico Garcia Lorca à l' Académie de cirque Fratellini. Le spectacle a été repris au Théâtre 95, au théâtre de Sevran, et pour 2 semaines au théâtre de Pierrefitte pendant la saison 2007/2008. Parallèlement, il a créé un spectacle cabaret No Pasaran-L'Espagne au Cœur, qui a été joué à Saint-Denis, Aubervilliers et à la fête de l'Humanité.

À la fin de la saison 2007/2008, il a créé une nouvelle pièce de l'auteur de La Femme fantôme, avec les lycéens de Saint-Denis, Lady Cool, Lady Thune, Lady Love et Lady Vine, pièce spécialement écrite pour les jeunes.

Michael Batz est le directeur artistique du Festival Salvador Allende qui s'est déroulé, à Paris et en Ile de France, du 11 septembre au 11 décembre 2008, en célébration du centenaire de la naissance de Salvador Allende. Le festival comprend des expositions, débats et colloques, une journée de cinéma-documentaire, et des concerts de musiciens chiliens de renommé comme : Angel Parra, Inti Illimani, et Quimantu. Sa mise en scène de Chanson pour le Chili a été repris dans le cadre de ce festival et joué au Cabaret Sauvage, à l'Espace Jemmapes, au Théatre Jean Vilar de Vitry, au Dansoir de Karine Saporta, et devant 1200 spectateurs au folies Bergères.

Pour 2009, il va mettre en scène avec sa compagnie la pièce la plus récente de Kay Adshead, Bones (Les os) au Théatre 95-scéne conventionnée, à Cergy.

Expert de la Commedia dell'arte, il a travaillé en Italie presque deux ans avec Feruccio Soleri, Amleto Satori et Dario Fo.

Fort de sa connaissance du théâtre élisabéthain, il a enseigné cette matière à l'université de Londres et dans des écoles de théâtre en Angleterre. Il a aussi enseigné la théorie lacanienne du cinéma à l'université de Londres.

De 2003 à fin 2006, La Compagnie Yorick a été en résidence à L'apostrophe-scène nationale de Cergy-Pontoise et du Val d'Oise. De 2006 à l'été 2010, la compagnie à été en résidence avec les villes de Sevran et Saint-Denis. Depuis Octobre 2010 elle est en résidence au Théâtre Jean Vilar de Vitry-sur-Seine (94) pour trois ans. La compagnie est conventionné par la région Île-de-France depuis 2006.

La compagnie est parrainée par Dario Fo et jusqu'à sa mort en 2010 par George Tabori.

 

Yorick - Parcours

La Compagnie Yorick - Théâtre

Michael Batz fonde la compagnie Yorick Internationalist Theatre en Grande-Bretagne, la seule troupe de théâtre internationale, formée d'artistes du monde entier, exilés ou réfugiés pour nombre d'entre eux.

Il a travaillé en contact étroit avec des auteurs comme George Tabori, Bernard-Marie Koltès, Heiner Müller, Gabriel Garcia Marquez, Isabel Allende et Dario Fo, mettant en scène de nombreuses créations de leurs œuvres, étant souvent le premier à apporter ces pièces sur la scène britannique.

Un des premiers grand succès de Michael Batz a été la production au Festival d'Édimbourg (où elle fut récompensée) de la dernière pièce de Federico Garcia Lorca, Comedia Sin Titulo, cinquante ans après l'assassinat de l'auteur. Par la suite, il a remporté d'autres succès dans ce festival avec ses productions des pièces de George Tabori, dont Mein Kampf-Farce.

À ce jour, la plus importante création de Michael Batz a été la première mondiale de la version scénique anglaise de La Maison aux Esprits, le grand roman d'Isabel Allende sur le Chili, qu'il a adapté avec l'auteur et qui a abouti à une extraordinaire production épique en deux parties, racontant, avec émotion, cette histoire importante.

Michael Batz a installé sa compagnie en France en 2001.

Au printemps 2003, la compagnie fait sa première création en France, La Femme Fantôme de Kay Adshead, à L'apostrophe scène nationale de Cergy-Pontoise et du Val d'Oise et au Théâtre Gérard Philipe de Saint-Denis – CDN. Une représentation spéciale a été donnée dans le cadre du Forum Social Européen au TGP, commandé par le conseil général de Seine Saint-Denis. La pièce a été ensuite jouée au Théâtre Vidy-Lausanne en Suisse et au Festival Européen de Stuttgart en Allemagne. Au Lycée Paul Éluard à Saint-Denis le 15 mai 2004 à la demande des élèves; ainsi que dans les centres de vacances CCAS à l'été 2004 ; également à L'artchipel-scène nationale de Guadeloupe; Théâtre de L'Union -CDN; Théâtre municipal d'Alizay; la scène nationale de Bar-Le-Duc; Théâtre Nationale de Toulouse-Théâtre de la Cité, totalisant plus de 100 représentations.

Toutes les représentations de La Femme fantôme, comme en a l'habitude la compagnie ont été accompagnées par des actions culturelles et des interventions scolaires.

La compagnie a dirigé un stage AFDAS de cinq semaines au TGP sur le thème Réalisme fantastique sur scène- L'écriture latino-américaine.

La compagnie a créé également le spectacle Chanson pour le Chili, collage de textes de Pablo Neruda et Victor Jara, à l'occasion du trentième anniversaire du coup d'état contre Salvador Allende, au Théâtre de L'Épée de Bois à la Cartoucherie en 2003 et à L'apostrophe scène nationale de Cergy Pontoise et du val d'Oise en 2004. Le spectacle a été joué dans le cadre d'une carte blanche sur le thème du Chili donné à la compagnie au festival Contre-Courant de la CCAS à Avignon et à la Maison du Off en 2004, à l'invitation du directeur du Festival Public Off.

Entre 2003 et 2005, La Compagnie Yorick a été en résidence à L'apostrophe scène nationale de Cergy-Pontoise et du Val d'Oise. Dans ce cadre elle a fait un travail important d'action culturelle en direction des amateurs, des professeurs, des élèves et des résidents du Val d'Oise.

Parallèlement, la compagnie a commencé à diriger des ateliers en Seine-Saint-Denis. Elle y a poursuivi en partenariat avec l'association Droit Justice et Liberté, la ville de Saint-Denis et le conseil général de Seine Saint-Denis un projet avec les habitants de la ville de Saint-Denis qui a débuté par un spectacle créé au Forum Social Européen en octobre 2004 et qui a abouti à un deuxième spectacle en 2006.

A la rentrée 2004, la compagnie a répondu à une commande à l'occasion des 100 ans du journal L'Humanité en créant Fragments d'Humanités, collage de dix textes d' Aurélie Filippetti, Nathalie Fillion, Carole Frechette, Mohamed Kacimi, Susana Lastreto, Fabrice Melquiot, Eddy Pallaro, José Pliya, Jean-Pierre Siméon, Elsa Solal à présenter à la Fête de l'Humanité et au Forum Culturel du Blanc-Mesnil, au théâtre d'Auxerre, au Théâtre International de Langue Française et à L'Athanor à Albi…

La mise en scène de La Femme fantôme a été jouée pour un mois au Théâtre de Poche à Bruxelles en novembre 2005.

Entre 2006 et 2010, la compagnie était en résidence avec les villes de Saint-Denis et de Sevran (93).

En 2006, à l'occasion de la coupe du monde de football, la compagnie a créé Red Devils de Debbie Horsfield, au théâtre des Carmes à Avignon. Puis le spectacle a été joué au Théâtre 95 à Cergy, à Saint-Denis, Sevran, Pierrefitte, à Alizay (Normandie). Le spectacle a été présenté au Grand Parquet à Paris en 2007, en 2008 au théâtre municipal de Roanne (Loire), au Théâtre de Gauchy et au Lavoir Moderne Parisien.

À l'occasion du 70ème anniversaire de l'éclatement de la guerre d'Espagne, la compagnie a monté Comédie sans titre de Federico Garcia Lorca à l'Académie de Cirque Fratellini à Saint Denis.

Le spectacle a été repris au Théâtre 95, au théâtre de Sevran, et pour 2 semaines au théâtre de Pierrefitte pendant la saison 2007/2008.

Parallèlement, elle a créé un spectacle cabaret No Pasaran-L'Espagne au Cœur, qui a été joué à Saint-Denis, Aubervilliers et à la fête de l'Humanité.

À la fin de la saison 2007/2008, la compagnie a travaillé sur une nouvelle pièce de l'auteur de La Femme fantôme, avec les lycéens de Saint-Denis, Lady Cool, Lady Thune, Lady Love et Lady Vine, pièce spécialement écrite pour les jeunes. L'année suivante, nous avons créé avec le même groupe de jeune une pièce traitant du colonialisme, intitulée Libération ?! , collage de textes d'Aimé Cessaire, Carole Fréchette, Jean-Pierre Siméon…

La compagnie Yorick a organisé la programmation du Festival Salvador Allende qui s'est déroulé à Paris et en Ile de France, du 11 septembre au 11 décembre 2008, en célébration du centenaire de la naissance de Salvador Allende. Ce festival, parrainé par Bertrand Delanoë et Jean-Paul Huchon, comprenait des expositions, des débats, des colloques, une journée de cinéma-documentaire, et des concerts de musiciens chiliens de renommés comme Angel Parra, Inti Illimani, et Quimantu.

La mise en scène de Chanson pour le Chili a été reprise dans le cadre de ce festival et jouée au Cabaret Sauvage, à l'Espace Jemmapes, au Théâtre Jean Vilar de Vitry, au Dansoir de Karine Saporta, et devant 1200 spectateurs aux Folies Bergères.

En 2009, la compagnie Yorick a produit la pièce la plus récente de Kay Adshead, Bones (Les os) au Théâtre 95- scène conventionnée, à Cergy. Bones a été également présentée à Sarcelles et à Goussainville dans le cadre du festival Théâtral du Val d'Oise, ainsi qu'au Théâtre le Figuier Blanc d'Argenteuil, au Théâtre d'Herblay et trois années consécutives au Théâtre de Sevran. La pièce a été présentée récemment à Frepillon (95) et à Gare au Théâtre à Vitry-sur-Seine (94).

En 2010, la compagnie a entamé une nouvelle résidence en compagnonnage avec Le Théâtre Jean Vilar de Vitry-sur-Seine qui coure sur trois ans et quatre saisons. A l'ouverture de la saison, elle a présenté Bones et la Femme Fantôme.

Dans le cadre de sa résidence vitriote, la compagnie a décidé de profiter de la durée pour réaliser des interventions culturelles longues dans les différents espaces sociaux du territoire.

En 2011, la création Working Girls en est le pendant artistique, un spectacle hors les murs composés de 4 monologues de 25 minutes chacun et dissociables; des commandes à 4 auteurs : Rayhana, Isabel Allende, Kay Adshead, Juan Radrigan, présentés dans le cadre de la journée de la femme au SMJ, à la Médiathèque Nelson Mandela, au Cinéma 3 Robespierre et au Lycée Chérioux. Les monologues ont aussi été présentés à Saint-Denis et à Paris.

En 2012, la re-création de la Cie est la pièce d'Antonio Skarmeta Une Ardente Patience.

Mais également, suite à une Masterclass réalisée à l'Artchipel scène nationale de la Guadeloupe, elle créera la Cage pièce d'Ava-gail Gardiner auteur Jamaïquaine, en coproduction avec l'Artchipel scène nationale de la Guadeloupe, ETC Caraïbe et sera en tournée dans les Caraïbes durant un mois à l'automne.

La compagnie est parrainée par Dario Fo et jusqu'à sa disparition en 2009, par George Tabori.

 


© 2006 - 2017 Yorick

création site Internet: netalapage


Yorick - Théâtre
Red Devils - Pièce de Théâtre